• LA CURIOSITE EST UN VILAIN DEFAUT

    Taguée par la Kate, curieuse comme un chat, il faut que je vous narre deux ou trois choses que vous ne savez pas de moi; sept pour être précise...Elle a déjà parlé de Koba Lili et de son beau François, ainsi que du Petit Nicolas, alors voilà quelques petits secrets:

    Je déteste les avocats; cette infâme chose savonneuse et molle... Je n'ai pas beaucoup de "phobies" alimentaires (je déteste le café dès qu'il y a du lait avec, je mange mon fromage blanc et mes petits suisses salés, je n'aime pas la chantilly, les glaces, et je ne pourrais avaler du riz au lait ou un gâteau de semoule). Mais l'avocat, c'est un cas pour un psy, je suis même incapable d'en découper un... Je ne vous mettrai même pas de photo...

    J'ai pleuré à l'annonce de la mort de Paul Newman... Je n'ai jamais été très midinette, mais je me définis aussi grâce à mes passions, pour futiles qu'elles paraissent...

    WA2360783-FB.jpg

    Je n'aime pas les coeurs; je ne sais pas pourquoi, je n'aime pas leur forme, il n'y en a nulle part chez la martienne.

    J'ai une peur bleue des insectes, je suis du genre à hurler si une sauterelle me tombe dessus; il faut dire que de mon enfance africaine, j'ai gardé le souvenir de mantes religieuses qui atteignaient allègrement les 10 centimètres... En revanche, je n'ai pas peur des araignées (normal, elles bouffent les insectes!), ni des serpents; je trouve d'ailleurs que ces derniers sont très agréables à manipuler, très doux, bien que trop peu bavards à mon goût d'esperluette pipelette!

    250px-Vipere_gabon_28.jpg

    Je lis et relis régulièrement des livres des bibliothèques Rose et Verte, avec une grosse préférence pour Fantômette, Langelot et Bennett. Bennett c'est drôle, anglais, plein de bêtises et d'âneries.

    Bennett.jpg

    Je fume; je sais, c'est pas bien et tout et tout, mais bon, pas de morale!

    Je chante encore plus faux que les casseroles, et j'aurais aimé avoir le don de chanter juste, avec une voix acidulée comme celle de Rickie Lee Jones.

    4176W7HVMCL__SL500_AA240_.jpg

    C'est tout! Et non, ce n'est pas encore maintenant que vous saurez combien la martienne a d'antennes, de bras, de doigts, de coeurs...

    Joyeuse soirée!

  • VOUS EN REPRENDREZ BIEN UN PETIT?

    Bon, je sais pas si je dois vous le dire, parce qu'après j'entends tout et n'importe quoi, comme quoi j'erre dans la ville à leur recherche, je ne sais plus ce qu'il y a dedans, je les entasse en dangeureuses et himalayennes piles...

    Oui mais, c'était un tout petit carton, avec dedans une petite boîte (hou là là, une boîte dans un carton, je sais, je vis dangereusement...), et encore dedans, il y avait ça:

    IMG_2829.JPG

    Et beaucoup de poussière, je vous l'accorde, mais c'est un petit trésor pour l'esperluette! Franchement, qui aurait pu résister? D'autant que le vendeur m'avait annoncé un prix défiant toute concurrence... Je sais, je ne DEVRAIS pas, mais je n'y peux rien, moi, tout ça vient se mettre sous mon regard perçant que même avec des lunettes noires, mes yeux vont vers les cartons...

    Et puis je vais faire une petite sieste, parce que je ne peux malheureusement pas être à Paris pour le sacre de la Boîte, mais je dois être en forme demain, nous prenons la route dès potron-minet pour aller voir une fée, la Libellule en Chocolat. J'ai hâte d'y être!

    Si vous êtes sages, je vous raconterai; mais bon, j'ai un peu peur d'exagérer, c'est encore une histoire de... cartons!

    Joyeuse soirée!

  • JE DEVORE... LES LIVRES (3)

    C'est un dimanche à lire... Nous sommes peut-être passés à l'heure d'hiver, mais ici à Besançon le ciel est gris, persque noir, et je dois avouer que c'est une couleur que j'aime... Donc, lisons!

    Chirac s'emmerde.jpg

    J'ai dévoré ce livre, il est hilarant! Mais vraiment hilarant, la vie de Jacques Chirac depuis l'élection de Nicolas Sarkozy... Ses rendez-vous, sa fondation, un déjeuner avec Nicolas Hulot et un type à moustaches (Yann Arthus-Bertrand), l'appartement du Quai Voltaire, Villepin qui lui récite ses derniers poêmes, le nègre qui doit l'aider à écrire ses mémoires, et Bernadette endormie sur une chaise du Palais Grassi et que deux homosexuels newyorkais prennent pour de l'art moderne... N'hésitez pas, c'est un grand éclat de rire! 

    Ladiscordecéleste.jpg

    Je vous avais déjà parlé de Jean-Pierre Luminet, astrophysicien, écrivain, romancier et poète. C'est avec délectation que je suis dans le deuxième épisode de la tétralogie "Les bâtisseurs du ciel", inaugurée avec "Le secret de Copernic". Autant je connaissais Kepler, autant je n'avais jamais entendu parler de Tycho Brahé (et Monsieur Pôpa de me dire: "Brahé? Ben oui, astronome, il était danois, non?"), prince du nord qui va favoriser "malgré lui" la conception héliocentrique du monde, prouvée par Copernic, mais ignorée de tous, et dont l'infinité sera acceptée grâce aux travaux de Kepler. Je suis contente de savoir qu'il y a encore deux volumes, sur Galilée et sur Newton. Et pour les "réfractaires" aux sciences, je vous promets que ces ouvrages qui illustrent mon amour des mathématiques sont passionnants... 

    Hemingway.jpg

    J'ai pendant mon adolescence dévoré les auteurs américains, avec une passion pour les écrivains du 20ème siècle, Fitzgerald, Hemingway, Steinbeck, Dos Passos... J'ai tout lu! Aussi, quand je suis tombée sur ce petit livre d'occasion, j'étais toute contente! Bien entendu, ce n'est pas aussi passionnant qu'un de ses romans ou essais, mais ce petit recueil de ses premiers articles au Kansas City Star permet à une modeste amateur comme moi de mieux suivre le chemin du grand Hemingway.

    Lefantômedemunich.jpg

    J'avais oublié que lorsqu'il était sorti en grand format, j'avais eu envie de lire ce roman (et pourtant, question bouquins, je prévois, je fais des listes, je projette, j'attends, je savoure...). Il est tout à fait passionnant! Je ne sais pas vous, mais j'avais appris les accords de Munich au lycée, je connaissais les intervenants, Daladier, Hitler, Chamberlain... Mais je n'avais jamais réalisé à quel point cette réunion de Munich avait été décidée la veille pour le lendemain, combien les Français la considéraient comme la toute dernière chance d'éviter la guerre; son annonce a donné lieu à Paris à des scènes tout à fait comparables à l'armistice en 1918. Et j'ai découvert avec étonnement que Daladier était mort en 1970. A dire vrai, je ne m'étais jamais posé la question, mais je suppose que je m'imaginais qu'il avait disparu dans les années 50... Je me régale!

    Meurtresàlapommed'or.jpg

    Pour terminer cette petite revue de mots, un délicieux roman policier historique, avec pour décor la vie autour de la faculté de médecine de Montpellier (celle de Rabelais) au milieu du 16ème siècle. Meurtres, enquête, religion, et surtout cette mystérieuse pomme d'or (je trouve le nom si joli, d'ailleurs, les italiens l'ont gardé) qu'on dit poison et qu'on accuse de tous les maux. Il me tarde de lire "Meurtres au potager du Roy", du même auteur.

    Joyeuse soirée!