LA PEAU DU TAMBOUR

Petite vitrine, miniature, diorama... C'est ma participation au défi de juin sur ALM (heu, vous avez dit en retard?).

Aucun terme ne convient réellement, il ne s'agit pas d'un monde à l'échelle, ni d'un véritable diorama, puisque la succession de plans afin de donner de la profondeur n'est pas respectée...

Lapeaudu tambour1.jpg


J'inaugure avec cette boîte à trésors une nouvelle catégorie 'Mes petits mondes littéraires'. Il s'agit en l'occurence d'un monde littéraire et policier, celui du roman d'Arturo Perez-Reverte, 'La peau du tambour'.

Lapeaudu tambour2.jpg


Dans la Séville actuelle, un prêtre est mandaté par le Vatican, car le Pape reçoit de bien curieux messages directement sur sa boîte e-mail personnelle! On lui dit qu'une église tue dans l'andalouse cité.
Quelle est donc cette mystérieuse église? Qui est donc ce non moins curieux prêtre, le trop séduisant Lorenzo Quart? Entre magouilles immobilières, belle héritière, truands déjantés et démolition de vieilles pierres, la moiteur de l'Andalousie et les passions vont se combiner dans un récit délicieux de sensualité et de suspense...

Lapeaudu tambour3.jpg


Flamboyance d'un vieux papier-peint gaufré aux fleurs de velours rouge, dont j'ai repeint le fond à la dorure d'antiquaire, lit de poupée scié (au cutter, impossible de trouver une pauvre scie dans mes légendaires cartons!), puis patiné, grande croix en étain argenté repeinte en or, ordinateur de poupée mannequin (vouiiiiiiiii, repeint aussi!) avec en fond d'écran un petit bout d'une belle étiquette ancienne 'La liqueur des moines' (ça ne s'invente pas!), minuscule découpi, équivalent 19ème de notre 'Vous avez un message', débauche de dentelle noire, de pierreries, et d'estampes, toutes anciennes, délicates roses de papier anciennes sauvagement repeintes d'un envoûtant carmin, petite croix en lucite noire, petit tambour découpé sur une chromo publicitaire abimée et, sorties tout droit de ma remarquable collection de bijoux de touristes anciens (je vous vois venir, ce sont les bijoux qui sont anciens, les touristes, eux, sont morts depuis longtemps...), deux kitschissimes broches éventail en damasquiné de Tolède, histoire de ne pas échapper aux zibériques clichés!

Lapeaudu tambour4.jpg


Finalement, à part les peintures, vernis, paillettes, microbilles, ordinateur en plastique et la boîte à diorama en faux cuir grainé et patiné par mes soins, tout est vieux dans ce défi...

Lapeaudu tambour5.jpg

Oups, j'allais oublier! Le roman d'Arturo Perez-Reverte sera expédié avec cette création. J'y aurai inscrit de ma plus belle écriture l'histoire de ce délicieux trésor.

Vous pouvez trouver cette merveille dans la petite boutique de L'esperluette bleue, sur A Little Market.

Joyeuse soirée!

Commentaires

  • Tu grouilles de talent!!

  • ravie de constater que tu fais une note, ça veux dire qu'il y a un peu de mieux pour toi !

  • Oh oh!!!!!!!!!!!!!!!
    Voilà un joli projet de lectures estivale qui me permettra de rêver en même temps à ta description.
    l'ordi de Barbie: tout bonnement génial!

  • ho purée j'avais loupé ça !!!! sublissime ! je viens de terminer "le maître d'escrime" du même auteur !
    qu'est ce que tu deviens ma princesse ?

  • bon juste un petit coucou en passant ....j'espère que tu vas un peu mieux ....bizzz

  • un roman illustré, quelle idée géniale !!!!
    ( je suis à la bourre pour la deuxième moitié de ta fête, zut !! l'anniv' on n'en cause même pas ;-))).....bon, ben me reste plus qu'à te souhaiter de péter la forme pour achever mon tableau de retards en tous genres ;-))) )

  • ô c'est beau dis donc

  • un petit coucou en passant. tu nous manques.

Les commentaires sont fermés.