L'esperluette bleue - Page 2

  • LE DEFI DE JUIN SUR A LITTLE MARKET

    Je suis en retard!

    Comme d'habitude, me direz-vous...

    Le Défi ALM du mois de juin commence demain, et je cours, je cours...

    Comme je suis bien aimable et que j'ai envie de vous allécher, je vous donne un petit indice:

    ALMDéfijuinEspagne1.jpg

    Voilà, vous n'en saurez pas plus, sinon le thème de ce défi: l'Espagne.

    Allez, j'y retourne, je vais me coller quelques doigts, me peinturlurer quelques ongles, et inversement (heureusement, je ne me coupe jamais, l'esperluette manie le scalpel et le cutter avec dextérité et grande habileté, qu'on se le dise!).

    Ah, si, chuis une 'tite tête, j'oubliais le petit prêche habituel: vous pourrez voter pour mon défi tous les jours si vous le souhaitez, mais aujourd'hui, dernier jour des votes pour le défi de mai et le "Pavillon des Primates" de la Belle-Doche en chef, si vous pouviez me donner un petit coup de clic ici, j'éviterais peut-être de terminer à la 13ème place; je ne suis pas superstitieuse, mais on ne sait jamais...

    Joyeuse journée!

  • DES RONDS DANS L'EAU

    Vous vous souvenez certainement de ma recette de papier reliure "à la colle"?

    Et de ce papier-ci en particulier...

    PEINTURE COLLE E.jpg 

    J'avais au mois d'avril, à l'occasion du défi mensuel "Musique et chanson" sur ALM, organisé un petit jeu de piste pour faire deviner à quelle chanson faisait allusion mon collier "Le chameau" et faire gagner un bijou sur mesure. L'heureuse gagnante étant allergique, elle a souhaité que je crée un bijou au profit de l'association "1001 fontaines".

    J'ai beaucoup aimé travailler mes couleurs de prédilection!

    BIEBBO4A.jpg

    J'étais donc partie pour créer à partir de ce papier et je trouvait qu'il allait parfaitement avec le fait que la totalité de la vente de ce bijou sera reversée à l'association '1001 fontaines', qui oeuvre pour installer au Cambodge et à Madagascar (mon doux pays de naissance, eh oui, l'esperluette a vu le jour dans l'autre émisphère...) des systèmes d'eau potable.
    En coupant mon papier, j'ai bien vu que le côté 'ronds à la surface de l'eau' n'était plus graphiquement très évident, mais j'ai tout de même décidé de garder ce dessin. Je l'ai recouvert de vernis à craqueler, une façon de dire que l'eau est fragile.

    BIEBBO4B.jpg

    J'ai utilisé de petites perles dans les tons bleus et blancs, quelquefois nacrées, quelquefois givrées comme l'extraordinaire et ancien strass à coudre rectangulaire transparent, bleu et blanc. Je chéris tout particulièrement ces vieux strass, ainsi que les délicieux anneaux en verre, qui comme les pièces à coudre, datent des années 30 et viennent de Bohème. Je ne me souviens plus de la carte de visite de toutes les perles, mais je sais que le cabochon ovale en verre rayé transparent et bleu est américain.
    En revanche, toutes les parties en métal argenté (ce sont des estampes et apprêts de qualité en laiton dits 'oxidized silver'), ainsi que les rocailles et la fleur en lucite bleue, sont neuves.

    BIEBBO4C.jpg

    Bon, c'est voukimavédi que je pouvais continuer avec mes esseplications laborieuses zé néanmoins techniques, alors je ne me prive pas!

    BIEBBO4D.jpg

    Les boucles d'oreille sont en vente sur ALM dans ma boutique. Et tant que je vous tiens, vous pouvez toujours voter pour ma participation au défi de mai, le "Pavillon des primates" de Kate, c'est par là et ça m'encourage.

    Joyeuse soirée! 

  • MON BLOODY BAG

    Je ne sais par où commencer tant j'ai à vous raconter.

    Je ne vais parler que de merveilles, mais si je les mets toutes dans le même article, vous n'aurez pas le loisir de les savourer à leur juste valeur.

    Alors je vous narre dans l'ordre.

    Bloodybag1.jpg

    Il était une fois une merveille de personne, charmante et assidue visiteuse d'ALM qui traque les merveilles du site, et qui a avec moi entamé un délicieux dialogue inspirateur, notamment "policier"; cette charmante Dame, souffleuse d'idées et de projets pour la bijouteuse débutante que je suis, je vous en reparlerai plus tard, elle mérite largement un article à elle toute seule.

    Il était une fois (ou deux fois, vous choisissez) une merveille de créatrice, une déjantée du cadran, une délireuse de fil, que vous connaissez déjà et qui oeuvre de Midi à quatorze heures ou de Midi à 14 heures avec bonheur dans ses deux boutiques ALM, j'ai nommé Dame Chantal, dont je reparlerai aussi, tant il y a à raconter sur ses délicates et folles créations!

    Bloodybag2.jpg

    La première merveille s'en fut donc la semaine dernière dans l'échoppe de la deuxième merveille pour y faire son shopping et m'offrir cette troisième merveille, le "Bloody Bag", le sac à romans policiers "Meurtres à Londres".

    Bloodybag4.jpg

    Je laisse à Chantal le soin de vous présenter ce sac, avec ses photos et ses mots, c'est sur son blog, ici, je ne pourrais faire mieux qu'elle...

    Bloodybag3.jpg

    Tout de même, je dois vous avouer que Monsieur Poirot, le vrai, le seul, le frémissant moustachu, a vigoureusement prostesté contre l'usurpateur canin... Si je l'avais laissé faire, il n'y aurait déjà plus ni os, ni jambe, ni basket! En revanche, le sac est confortable, en témoigne l'abondante série d'indices - heu, de poils félins - qui ornent aujourd'hui l'intérieur de cette merveille...

    Bon, plaisanterie à part, j'ai tout de même une grave question: le pauvre Ken maintenant unijambiste, que devient-il? Peut-être que Chantal nous le dira...

    Un grand grand merci à toutes deux pour ce divin cadeau, pour cette merveille, pour cette transposition de mes rêves et de mes souvenirs... Je me demande si elles n'ont pas eu accès à mon pauvre et bouillonnant cerveau pour ce délicieux sacàpolars...

    Joyeuse sieste!